Biographie
Audio Video
Presse
Atelier Vocal
index










Biografie
Biography

"...certains sortent du lot,(...) le Siegmund valeureux (Marc Haffner)." Marie-Aude Roux, Casa da Musica, Porto, 2011

Siegmund, Die Walküre, R. Wagner

Max, Der Freischütz, C.M. von Weber

     Biographie

     Audio Video

     Presse

Atelier Vocal

     Accueil

Presse

"Marc Haffner assure avec aisance le rôle de Siegmund" Jean-Marc Proust, Festival Musica, Strasbourg, 2011

" Bello (...) come drammatico il Siegmund di Marc Haffner." Domenico Gatto,

Teatro Valli, Reggio Emilia, 2012

"Marc Haffner est un Siegmund plein de vaillance, et l’on aurait aimé voir le Don José qu’il fut à l’été 2010 dans le cadre de la tournée d’Opéra en Plein Air."

Laurent Bury, Cité de la Musique, Paris, 2011

"...victoire pour le couple de jumeaux (...) Marc Haffner, Siegmund tout en charmes musclés.."

Emmanuel Dupuy, Casa da Musica, Porto, 2011

"des jumeaux ardents : Marc Haffner, Siegmund d’une belle matière brute"

Mehdi Mahdavi, Cité de la Musique, Paris, 2011

La Walkyrie possède la clarté d’un conte et émerveille de bout en bout avec des voix surprenantes et en rien « miniatures » elles : (...) le Siegmund poétique de Marc Haffner, (...) Franchement bluffant ! Alain Cochard, St Quentin, 2011

"le ténor français Marc Haffner (Siegmund) un partenaire solide, musicien, attentif aux mots et d’une belle présence scénique." Emmanuel Andrieu, Cité de la Musique, Paris, 2011

"Un Max français, cela aurait pu être simplement une curiosité, mais cela a été une belle révélation. Marc Haffner aborde le rôle avec une voix ample et puissante mais flexible, au timbre intéressant, au style châtié et à l’aigu assuré, et l’on se prend à imaginer le premier fort ténor hexagonal depuis… peut-être Gilbert Py." Vincent Deloge, Rennes, 2005

"Marc Haffner offre à Max une fort bonne voix de ténor spinto, très adaptée au répertoire germanique et français. Il relève sans difficulté les nombreux pièges de ce rôle difficile avec un bel engagement, une égalité des registres et une ampleur obtenue sans effort apparent." Edouard de Mortagne, Opéra de Rennes, 2005

Revue de presse des critiques parues alors que Marc Haffner chantait encore le répertoire de ténor...